installation de Muriel Joya et Audrey Martin | 2017

Renverser les étoiles

Installation présentée à La Halle de Pont-en-Royan en 2017 dans le cadre de l’exposition Eppur si muove.

« L’ambiguïté entre ce qu’on perçoit et ce qu’on connaît, ce sentiment qui mélange maîtrise et ignorance, cette ambivalence sublime donc, est donnée à voir dans l’installation Renverser les étoiles. Le visiteur traverse un observatoire astronomique imaginé et imaginaire, une chambre qui pourrait être un cabinet de curiosités mais aussi le bureau d’un astronome. Sur une table, on trouve l’image d’une maison effacée par le brouillard qui lui confère un air abstrait. C’est l’observatoire de Galilée à Florence, présenté presque comme un fétiche. Sur le même plan de travail, des lentilles qui permettent d’y voir plus clair tout en déformant la vue et une machine lumineuse qui pointille sur le mur une énigme aux allures de nouvelle constellation savante. Autre part, une iconographie encyclopédique des représentations de la voute céleste à différentes époques et dans différentes cultures ; propose une vision multiple de diverses strates de savoir dans la course utopiste vers la connaissance absolue. Enfin, un ciel étoilé paisible est projeté à la verticale. Dans cet univers scientifique, le ciel n’est pas connu ni familier mais reste infini, à explorer et à rêver. »
Giulia Turati